Passer au contenu principal
WHOOP - French

Récupération WHOOP

Cet article sur la récupération explique comment WHOOP présente, analyse et détaille les indicateurs qui la composent. 

Introduction

La récupération reflète le degré de préparation de votre corps à fournir un effort et mesure le retour de votre corps à son « fonctionnement normal » après un facteur de stress. L'importance de ces facteurs de stress – maladie, sport, stress psychologique ou encore manque de sommeil – détermine le besoin de récupération de votre corps.

  • Lorsque votre récupération est élevée, votre corps est prêt à fournir des efforts.
  • Lorsque votre niveau de récupération est faible, vous courez de plus grands risques de blessure ou de surentraînement lors d'entraînements intenses. 

La récupération dépend de chaque membre : deux personnes ayant les mêmes valeurs de fréquence cardiaque au repos, de variabilité de la fréquence cardiaque, de fréquence respiratoire, de Performance sommeil , de niveau d'oxygène dans le sang (SpO2) et de température cutanée un jour donné peuvent obtenir des scores de récupération très différents. 

Analyse, présentation et détail des scores de récupération 

Au fil du temps, WHOOP détermine les valeurs de référence propres à chaque membre et s'adapte en permanence pour vous guider dans vos entraînements et votre mode de vie.

La récupération est donnée sur une échelle de 0 à 100 % et est divisée en trois niveaux : 

Vert = récupération suffisante. 67 % ou plus. Le corps est prêt à s'adapter à une augmentation de la charge d'entraînement.

Jaune = récupération adéquate. De 34 % à 66 %. Le corps peut s'adapter à une charge d'entraînement élevée mais peut être affaibli en cas de valeurs se situant dans la limite basse.

Rouge = récupération faible. 33 % ou moins. Dans la plupart des cas, vous pouvez prévoir un jour de repos ou une faible charge d'effort et réfléchir à l'influence de certains aspects de votre mode de vie sur votre score.

Comment la récupération est calculée

WHOOP calcule la récupération de votre corps chaque nuit, pendant votre sommeil, et présente votre score de récupération le lendemain matin, une fois votre sommeil terminé. 

Votre récupération intègre de nombreux indicateurs :

  • Variabilité de la fréquence cardiaque (VFC)
  • Fréquence cardiaque au repos (FCR)
  • Fréquence respiratoire (FR)
  • Performance Sommeil
  • Niveau d'oxygène sanguin (SpO2) (si détecté) 
  • Température cutanée (si détectée) 

La variabilité de la fréquence cardiaque mesure la variation du temps entre les battements de cœur successifs. Elle est mesurée à l'aide d'une moyenne dynamique calculée tout au long du sommeil, qui donne plus de poids aux périodes de sommeil à ondes lentes (SOL). Cette méthode de calcul vous permet de comprendre précisément vos valeurs de référence et de suivre les tendances et les anomalies par rapport à celles-ci. 

La VFC est un indicateur de l'équilibre de votre système nerveux autonome, et une VFC qui a tendance à augmenter se traduit par une meilleure récupération. Pour plus d'informations sur la VFC, consultez cette publication du Locker

La fréquence cardiaque au repos mesure votre rythme cardiaque en utilisant une moyenne dynamique calculée sur l'ensemble de votre sommeil, qui donne plus de poids aux périodes de sommeil à ondes lentes.

La diminution de la FCR au fil du temps indique une amélioration de la forme physique et de la récupération. 

La fréquence respiratoire désigne votre nombre moyen de respirations par minute sur l'ensemble de votre sommeil.

En moyenne, votre FR ne devrait pas trop fluctuer. Des augmentations significatives de votre FR doivent attirer votre attention car elles peuvent être signe de maladie ou d'autres problèmes de santé. Pour plus d'informations sur la fréquence respiratoire, consultez cette publication du Locker.

Le sommeil est le moment où votre corps récupère. Dormir plus chaque nuit peut améliorer votre récupération du lendemain et à long terme. La Performance sommeil compare le nombre d'heures de sommeil obtenues par rapport à vos besoins en sommeil. 

Dormir 8 heures ne garantit pas une bonne récupération. Afin de comprendre plus en détail l'importance cruciale du sommeil pour la récupération et en savoir plus sur les indicateurs du sommeil de WHOOP, consultez cette publication du Locker.

Le niveau d'oxygène sanguin (SpO2) mesure le taux d'oxygène dans votre sang. Un faible taux d'oxygène dans le sang peut indiquer un surentraînement ou une maladie. Le score de récupération intègre la SpO2 lorsque les autres indicateurs (dont le poids est plus important dans le calcul) indiquent une maladie potentielle.

Le niveau d'oxygène sanguin est mesuré uniquement pour les membres WHOOP 4.0. Si vous ne voyez pas de score de niveau d'oxygène (parce que vous êtes membre WHOOP 3.0 ou encore parce que votre SpO2 de la nuit n'a pas été mesurée bien que vous soyez membre 4.0), cela n'aura pas d'impact significatif sur votre score de récupération. Pour plus d'informations sur le niveau d'oxygène sanguin, consultez cette page.

La température cutanée mesure la température externe du corps (elle diffère de la température corporelle). Le score de récupération intègre la température corporelle lorsque les autres indicateurs (dont le poids est plus important dans le calcul) indiquent une maladie potentielle.

La température cutanée est mesurée uniquement pour les membres WHOOP 4.0. Si vous ne voyez pas de score de température cutanée (parce que vous êtes membre WHOOP 3.0 ou encore parce que votre température cutanée de la nuit n'a pas été mesurée bien que vous soyez membre 4.0), cela n'aura pas d'impact significatif sur votre score de récupération. Pour plus d'informations sur la température cutanée, consultez cette page